^Back To Top

Nos approches

APPROCHE CHAMPS ECOLES PAYSANS

L’approche champs écoles Paysans (CEP) est d’introduction récente au Burundi. Elle ne date que de 2009 et RBU 2000+ figure sur la liste des premiers intervenants qui l’ont adoptée et vulgarisée à travers ses projets de développement du monde rural qu’il exécute dans sa zone d’intervention.

La stratégie adoptée par RBU 2000+ en vue de la mise en œuvre de cette approche repose sur les principales étapes ci-après :

 

  1. Identification et sélection des zones/sites pilotes d’implantation des CEP ;
  2. Organisation et tenue des réunions de sensibilisation et d’information des populations des sites retenus sur l’approche « CEP ». Ces réunions organisées en étroite collaboration avec les autorités administratives visent aussi l’obtention de l’adhésion des fermiers engagés qui acceptent de se mettre ensemble et de suivre la formation depuis le stade « plantation » jusqu’au stade « récolte » c'est-à-dire pendant tout le cycle de production d’une culture donnée;
  3. Appui à la mise en place des groupes constitués de 25 à 30 fermiers engagés;
  4. Appui aux fermiers engagés et groupés dans l’élaboration d’un dispositif expérimental de leurs CEP ;
  5. Appui des fermiers engagés et groupés dans l’implantation de leurs CEP respectueux du dispositif expérimental élaboré. C’est à partir de ce moment que les fermiers engagés et groupés commencent à subir la formation sur les différentes techniques culturales. Cette formation qui se fait par action et par erreur et dans le champ collectif cherché par les fermiers eux-mêmes est assurée par les techniciens du RBU 2000+ qui se comportent non pas comme des donneurs de leçons mais comme des facilitateurs. ;
  6. Réalisation de l’AESA (analyse de l’agro-écosystème ou Agro-EcoSystem Analysis en Anglais). Ce processus d’AESA comprend les observations dans le champ, la récolte des données portant sur les paramètres de la plante étudiés et l’analyse des données récoltées. Cette activité de l’AESA se fait en sous-groupes de 4 à 5 personnes dans le but d’intensifier l’apprentissage participatif. Chaque sous-groupe présente ses résultats en séance plénière en vue d’une prise de décision collective et consensuelle en rapport avec les mesures collectives à apporter ;
  7. Evaluation participative des récoltes et des rendements obtenus ;
  8. Organisation des réunions de partage des résultats obtenus (productions, rendements et effets sur les rendements des différents traitements appliqués) ;
  9. Evaluation participative et adoption, sur base des résultats obtenus, des meilleures innovations ou techniques culturales à recommander aux agriculteurs et à vulgariser à grande échelle.

En vue de la pérennisation et de la vulgarisation des meilleures techniques culturales retenues, RBU 2000+ a adoptée la stratégie

ci-après :

  1. Une sélection des meilleurs facilitateurs locaux est opérée, sur base des critères objectifs, au sein de tous les fermiers ayant suivi la  formation durant tout le cycle de production d’une culture concernée ;
  2. Organisation des ateliers de partage des leçons apprises et de réflexion sur la pérennisation des acquis des CEP mis en place. C’est également au cours de ces ateliers que des certificats sont délivrés aux facilitateurs locaux sélectionnés et retenus ;
  3. Organisation des journées portes-ouvertes dans tous les CEP mis en place.

 

Copyright © 2015. Réseau Burundi 2000 Plus Rights Reserved.


Adresse: Avenue Mwaro n°13, Quartier INSS, Bujumbura Mairie, BURUNDI

 Tél : 22 21 98 13 / Email : raf2000bdi@yahoo.com