^Back To Top

Publications

La jeunesse en formation action pour la protection de l’environnement à Ngozi.

En date du 14 juillet 2020, WeltHungerHilfe (WHH) en compagnie de ses partenaires de mise en œuvre dont le Réseau Burundi 2000 Plus (RBU 2000+) et Burundi Business Incubator (BBIN), ont effectué une visite de terrain en présence des représentants de l’administration et des services techniques pour se rendre compte de l’état des réalisations du projet « Approche intégrée d’adaptation aux impacts négatifs du changement climatique dans le nord du Burundi », qu’ils mettent en œuvre dans les communes Busiga, Mwumba, Nyamurenza, Kiremba, Marangara et Tangara de la province de Ngozi’ depuis octobre 2019.

La visite a été effectuée en commune Marangara sur deux sites Munzugu et Nyunzwe. La délégation du projet a trouvé les jeunes  en pleine activités de préparation et aménagement des pépinières pour la production des plants forestiers. Sur les deux sites visités, plus de 30 germoirs déjà semés dont le tiers ensemencés au Casuarina equisetifolia montre déjà une germination de plus de 90%.  Le constat est que le projet offre à ces jeunes (garçons, filles et jeunes femmes compris entre 18 et 35 ans) un cadre d’apprentissage par action de par leur participation à toutes les étapes de production des plants. Ils acquièrent ainsi des connaissances et  renforcent leurs capacités  dans  les activités pépiniéristes ce qui les prépare à devenir plus tard des pépiniéristes organisés en associations exerçant ces activités comme leurs business.

Grace à ce projet, 1200 jeunes à Ngozi sont encadrés et sont actifs dans la production des plants forestiers pour le reboisement des terres à pente vulnérables par l’utilisation d’une technologie locale innovante de remplacement des sachets en plastiques non biodégradables par des stipes de bananiers  biodégradables favorables à la restauration de la fertilité du sol. Lors de la visite, plus de 750.000 tubes en stipes de bananiers étaient déjà confectionnés et sont en train d’être rangées sur les parcs  de repiquage.  Voir photo à gauche: les rangé des tubes en stippes de bananiers remplies de terre prets pour le repiquage.

A travers l’approche « achat des résultats »,  le projet constitue réellement une source de revenus pour ces jeunes qui sont rémunérés pour chaque tube produite et remplie de terre. Comme en témoignent certains de ces jeunes, la fabrication des tubes en stipes de bananiers leur procurent de l’argent qu’ils comptent investir dans la réalisation des différentes AGRs individuelles ou collectives qu’ils ont déjà conçues avec l’appui de BBIN. Selon leurs témoignages, mesdames Claudine NZOHABONIMANA et Evelyne NIZIGIYIMANA ont respectivement fabriqué 2000 et 4000 tubes et attendent   le paiement prévu à la fin de ce mois pour recevoir chacune une somme de 100.000Fbu et 200.000Fbu. Avec cet argent, elles prévoient acheter des chèvres pour élevage.

Comme défis, la délégation a remarqué, le problème des feux de brousses qui, malheureusement est encore observable dans la zone d’action du projet.  Sur deux de nos sites à reboiser (Renga et Nyunzwe), plus de 200 ha ont été incendiés en dates du 6-7 juillet 2020. Le projet pourra  orienter la communauté locale et surtout ces jeunes dans la prévention des feux de brousse par une éducation environnementale et la collaboration avec l’administration locale. Voir photo à droite: les espaces brulés.

Copyright © 2015. Réseau Burundi 2000 Plus Rights Reserved.


Adresse: Avenue Mwaro n°13, Quartier INSS, Bujumbura Mairie, BURUNDI

 Tél : 22 21 98 13 / Email : raf2000bdi@yahoo.com