^Back To Top

Publications

Le RBU2000+ participe à la célébration de la journée internationale du travail.

Le Réseau Burundi 2000 Plus (RBU2000+ en sigles), s’est joint aux autres citoyens burundais dans les cérémonies de la célébration de la journée internationale du travail. A Karusi, le staff du RBU2000+, en compagnie des bénéficiaires de ses programmes, ont participé au défilé du 1er mai 2016 au stade du chef lieu de la province. 22 représentants des fédérations des Self help Groups, 60 représentants  des associations des  multiplicateurs de semences et 66 paysans innovateurs appuyés par le RBU2000+ dans les différentes communes de la même province grâce au soutien financier de KNH et du Gouvernement Allemand et 12 membres du staff du RBU 2000+ de l’Antenne de Karusi  avaient répondu présents à ces cérémonies.  A la fin des cérémonies, les bénéficiaires et le staff ont partagé un vin d’honneur dans une ambiance de fraternité et de joie  agrémentée par des chants et des danses traditionnelles. 

 

Le RBU2000+, acteur clé dans la vulgarisation de l’approche PIP au Burundi

L’approche Plan Intégré Paysan(PIP) est une approche qui permet au paysan de définir sa situation future souhaitée (voir partie droite de la photo) en partant de sa situation actuelle (voir la partie gauche de la photo). En effet, l’approche PIP est un moyen novateur pour faire passer les producteurs de subsistance de petite échelle à une agriculture plus productive et plus durable. L’approche est basée sur un plan Intégré du paysan(PIP) visionnaire. Ce plan est développé et dessiné sur une carte par tous les membres de la famille en combinaison avec un plan d’action  concret comment réaliser cette ambition. Changer les mentalités des agriculteurs en les incitant à transformer leur réalité au travers d’une action consciente et collective est au cœur de l’approche PIP. (cfr la brochure du Projet SCAD).

Récemment initiée au Burundi par ALTERRA à travers le projet Solidarité Communautaire pour l’Auto-Développement (SCAD) mis en œuvre par le Réseau Burundi 2000 Plus (RBU2000+), l’approche PIP était jusqu’à présent appliquée dans la zone d’action du projet SCAD (Gitega, Makamba et Muyinga). Actuellement, il y a extension de cette approche dans le cadre du projet «Amélioration de la sécurité alimentaire dans les communes de Buhiga et Shombo en province de Karusi.» financé par le gouvernement allemand(BMZ) et mis en œuvre par le RBU2000+ en partenariat avec la fondation allemande Kinder nothilfe(KNH). Dans le cadre de la vulgarisation et de l’extension de cette approche, le RBU2000+ organise régulièrement des formations en faveur de ses différents partenaires.

Ainsi, 45 membres du personnel de la DPAE Gitega ont bénéficié en Août 2015, d’une formation sur cette approche(voir photo à droite). En plus de son rôle régalien de coordination des interventions, la DPAE va ainsi assurer la consolidation de l’approche au niveau des collines actuelles du projet mais aussi assurer l’extension de l’approche au niveau des collines adjacentes aux collines actuelles avec le principe du « Farmer to Farmer training », en faisant participer les bénéficiaires des collines actuelles.

 

En date du 25 au 27 novembre 2015 le RBU2000+, à travers  le projet SCAD, a organisé une formation de formateurs sur le PIP à Gitega. La formation était conviée aux responsables des projets mis en œuvre par le RBU2000+ à savoir le projet SCAD, le programme Amashiga, le projet PAPAB(Projet d’Appui à la Productivité Agricole au Burundi) et le projet BMZ,  afin qu’ils maitrisent les phases et les principes du PIP pour les  dupliquer dans les projets sous leur coordination.(voir photo à gauche : les participants s’exercent à dessiner un PIP).

Le personnel de l’organisation KAWATU (une ONG burundaise intervenant dans le domaine de la production du café) œuvrant à NGOZI a également suivi la formation sur le PIP organisé par le RBU2000+. Cette formation aura contribué à l’extension de la vulgarisation du PIP car cette fois ci, les agriculteurs de la province de Ngozi appuyés par KAWATU seront formés et sensibilisés  sur le PIP.

Après la formation théorique, les participants ont effectué une visite de terrain pour échange d’expérience avec les paysans encadrés par le RBU2000+  au sein du projet SCAD et qui expliquent l’état de mise en œuvre de leurs PIP dans leurs ménages(Voir photo à droite: le paysan explique son PIP au groupe visiteur).

Le rôle du RBU2000+ dans la vulgarisation  de l’approche PIP au Burundi est déterminant et permet l’application de cette approche dans d’autres zones d’action, même en dehors de sa zone d’intervention.

La valeur ajoutée de l’approche PIP à d’autres approches

  • Vision du développement (induisant la motivation intrinsèque aux agriculteurs)
  • Elaboration d’un Plan Intégré du Paysan par le paysan lui-même (de 3 à 4 ans)
  • Participation de l’ensemble de la famille à la planification de l’action suivant l’analyse SWOT)
  • Suivant l’approche intégrée avec la une grande diversité de sujets et ou d’activités
  • Formation d’agriculteur à agriculteur perçue comme étant crucial pour renforcer la phase d’extension.

Résultats actuels atteints

Après une période de deux ans de mise en œuvre du projet SCAD, le RBU2000+ compte 3325 agriculteurs qui possèdent déjà leurs PIP contre 4007 agriculteurs ciblés dans la zone d’action du projet, lesquels se répartissent de la façon suivante :

  • 2507 agriculteurs à Gitega sur 2507 agriculteurs ciblés,
  • 739 agriculteurs à Muyinga sur un groupe cible de 750 agriculteurs visés et
  • 79 agriculteurs Makamba sur un groupe cible visé de 750 agriculteurs,
  • 80 Paysans Innovateurs(PI) par province de la zone d’action ; soit une moyenne de 20 PI par colline d’intervention. Rappelons que les PI sont des formateurs qui forment les autres paysans suivant le principe de « Training farmer to farmer » ou « formation de paysan au paysan ».

Quelques témoignages des paysans

« Avec le PIP, nous avons appris à voir loin comme une aigle et non comme une poule qui ne voit que ce qui se trouve devant ses pattes ». (Désiré, à Gitega)

«J’ai un nouvel espoir pour l’avenir car je sais ce que je cherche à atteindre ». (Vénantie, à Muyinga).

« Il y a une chose que je n’oublierai jamais ; avant d’être formé sur l’approche PIP, je faisais tout ce qui me venais à l’esprit sans demander l’avis à ma famille. Maintenant nous avons un plan élaboré avec la contribution de ma femme et de mes enfants. J’espère à un avenir meilleur quand nous aurons réalisé notre plan. » (Cleophace, à Gitega)

 

Quatre hangars communautaires pour la réduction des pertes postes récoltes à karusi

   

Le Réseau Burundi 2000Plus, (RBU2000+) en partenariat avec KNH met en œuvre le projet d’Amélioration de la situation de la sécurité alimentaire en commune Buhiga et shombo de la province karusi grâce au financement du gouvernement allemand(BMZ).Rappelons que ce projet contribue à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à l’utilisation durable des ressources naturelles dans ces communes ciblées de la province Karusi. Le projet vise trois résultats à savoir, () la multiplication des semences de qualité de quatre cultures de base(maïs, haricot, banane et manioc)sur une superficie d’environ 70ha par 20 groupements de producteurs( c'est-à-dire 400 producteurs) ; (וֹוֹ) l’augmentation de la production et des revenus de 3500 ménages ruraux vulnérables ; et (iii)3820  femmes et au moins 10500 enfants qui jouissent d’un meilleur accès à une nourriture plus variée et nutritive, et maîtrisent sa meilleure utilisation.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, l’une des réalisations du RBU2000+ est la disponibilisation de 4 hangars communautaires pour minimiser des pertes post récoltes sur les collines de Muhororo et Gatabo de la commune de Shombo et les collines de Bushirambeho et Rutonganikwa de la commune Buhiga dans la province de karusi.

A la veille de la récolte de maïs, le RBU2000+ vient d’organiser, en date du 30 décembre 2015, la réception provisoire de ces 4 hangars communautaires par les comités de gestion choisis par les membres des organisations des producteurs OPs multiplicateurs de semences appuyés par le projet. Cette activité a vu la participation de tous les acteurs clés à savoir:

  • le Conseiller principal du Gouverneur de la province de Karusi,
  • les administrateurs des communes Shombo et Buhiga,
  • les chefs de zone des collines où sont construits les hangars communautaires,
  • Le point focal du projet à la Direction Provinciale de l’Agriculture et de l’Elevage(DPAE) de karusi,
  • le projet, et,
  • le représentant de l’Entreprise MATTER qui a construit ces infrastructures.

Dans leurs discours, le Conseiller Principal du Gouverneur suivi par les administrateurs des communes de Shombo et de Buhiga, saluent les réalisations du RBU2000+ à karusi et demandent aux paysans de bien utiliser ces infrastructures pour leur développement et celui de leurs communes. L’image à droite montre le représentant du RBU2000+ prononçant le mot de circonstance et à sa gauche, le Conseiller Principal du Gouverneur et tous les membres du comité de la réception provisoire de ces hangars.

 

 

Selon le représentant du RBU2000+, ces hangars offrent plusieurs avantages à la communauté, car, elles permettent :

  • une bonne conservation des récoltes et aident à la bonne gestion poste récolte ;
  • la valorisation des récoltes car elles peuvent être vendues à une période souhaitée ;
  • d’éviter les cas de vols des récoltes à domiciles ou dans les ménages ;
  • de réduire les conflits familiaux liés à la gestion des biens familiaux, dont les récoltes ;
  • de faciliter le circuit de commercialisation /marketing à travers la vente groupée ;
  • d’accéder facilement aux crédits des IMFs car les récoltes stockées dans les hangars peuvent servir de garantie; etc.

Signalons que ces infrastructures servent non seulement les bénéficiaires directs du projet mais également la population environnante qui y stockent leurs récoltes.

En plus du bâtiment principal constitué par le hangar, le plan de ces infrastructures comporte deux autres pièces dont une latrine et un réservoir d’eau  de 5000 litres muni d’un robinet. Ce plan est équipé d’un système de canalisation qui permet de recueillir les eaux de pluies dans ce réservoir d’eau connecté au toit du hangar par l’intermédiaire dune gouttière. Cette eau servira non seulement à l’hygiène des utilisateurs de ces hangars mais également à arroser les jardins potagers qui seront aménagés à côté de ces infrastructures dans le but de l’amélioration de la sécurité alimentaire.  Limage à droite montre le Conseiller Principal du Gouverneur testant le robinet du réservoir d’eau.

Les participants à cette réception provisoire des hangars communautaires(les bénéficiaires membres des OPs multiplicateurs de semences, les administratifs,…) témoignent leur satisfaction en disant :

« Quel progrès allons-nous vivre!» Madame Liduine Ntakarutimana, colline Bushirambeho, commune Buhiga.

« Nous sommes prêts à bien entretenir ces infrastructures car elles sont désormais les nôtres. Nous avons choisi des comités de gestion de ces hangars qui vont assurer le suivi des activités de leur entretien » monsieur Jacques Habonimana, colline Gatabo, commune Shombo.

« Nous apprécions beaucoup les réalisations du RBU2000+ dans notre commune mais aussi dans toute la province de Karusi. Grâce à leur soutient, nous nous attendons d’ici peu à de bonnes récoltes de maïs. Nous leur demandons de mobiliser plus de fond afin de multiplier les semences et construire les greniers communautaires dans les autres communes et collines de la province de karusi.» Madame Euphrasie Ntakarutimana, Administratrice de la commune de Buhiga.

 

Copyright © 2015. Réseau Burundi 2000 Plus Rights Reserved.


Adresse: Avenue Mwaro n°13, Quartier INSS, Bujumbura Mairie, BURUNDI

 Tél : 22 21 98 13 / Email : info@rbu2000plus.org