^Back To Top

Publications

Remise de clés des greniers communautaires mis en place par le projet PAMOJA aux associations bénéficiaires en communes de Mabanda et Vugizo de la province Makamba.

  

 

        

La fin du projet PAMOJA approchant (décembre 2015), le temps est venu pour ZOA et ses partenaires (dont RBU2000+) de remettre les clés des 18 greniers communautaires aux 20 organisations à base communautaires appuyées par le projet.

Le 6 octobre 2015 se tenait donc la première d’une longue série de cérémonies de remise des clés, en commune de Mabanda, colline Mara.

Au son des tambours, des danses et des chants traditionnels, un large public s’était rassemblé pour assister à ce grand évènement pour la localité. Le gouverneur de la province de Makamba, les administrateurs des communes et les ONGs locales partenaires de ZOA, dont RBU2000+, étaient présents. Même l’ambassadeur des Pays-Bas était monté de Bujumbura pour y assister.Sous un beau et chaud soleil, les discours ont été prononcés en français et kirundi et largement applaudis. A travers le témoignage de 2 membres de l’association appuyée, l’assemblée a pu mesurer par elle-même l’impact immédiat du projet.

La cérémonie s’est ensuite clôturée par la remise officielle des clés du hangar au président de l’association.

Le lendemain, c’était au tour de l’association de la colline Rabiro, commune Vugizo, en zone d’intervention de RBU2000+, de recevoir les clés du hangar.

Plusieurs représentants de l’ONG ZOA, dont le délégué national, et de l’équipe RBU2000+, dont le coordonnateur national,et le conseiller  chargé du développement de la commune participaient à la cérémonie, cette fois en plus petit comité, mais rassemblant une large partie de la communauté. Si ici les tambourinaires n’étaient pas de sortie, les femmes de Rabiro ont réalisé une belle performance de chants et danses traditionnelles. Puis, pour illustrer les différentes étapes du projet,un petit groupe avait préparé un sketchmimant les réticences, l’adhésion progressive, les formations agricoles et l’augmentation significative des récoltes des membres de l’association.

Les discours du président de l’association, des représentants des ONGs et du conseiller chargé du développement se sont succédé. L’histoire contée par le délégué national de ZOA aura sûrement marqué les esprits de cette communauté d’agriculteurs :

Un père avant sa mort dit à ses enfants : « un trésor a été enterré quelque part sur mes terres, dès qu’il aura plu, allez retourner la terre et vous le trouverez. Vous serez riches. » Le père meurt quelques jours plus tard et dès l’arrivée des premières pluies, sur ses conseils, les enfants retournent tous les champs, mais nul trésor n’est trouvé. Les parcelles étant maintenant labourées, les enfants se disent qu’à défaut de trésor ils feraient bien de semer. Les semaines passent, les champs verdissent et murissent. La récolte achevée, les enfants constatent avec surprise qu’elle est abondante et qu’ils détiennent là une vraie richesse ! Alors à cet instant, ils repensent à leur père et comprennent que le trésor n’était pas celui qu’ils croyaient, mais la richesse que peut donner la terre à qui sait bien la cultiver et la respecter.

Pour compléter ce conte,un des représentants de ZOA a transmis plusieurs conseils aux membres de l’association pour qu’elle puisse poursuivre à bien ses activités. Puis vint enfin la signature du contrat et la remise des clés du hangar à l’association. Désormais, c’est elle qui aura la charge de la gestion du grenier communautaire !

Lancement officiel du projet d’amélioration de la sécurité alimentaire dans les communes de Buhiga et Shombo en province de Karusi.

 

En date du 19août 2015, le Réseau Burundi2000Plus, (RBU2000+en sigle), a procédé aux cérémonies de lancement officiel du projet intitulé « Amélioration de la sécurité alimentaire dans les communes de Buhiga et Shombo en province de Karusi »à Kw’Iteka Résidence hôtel de Karusi .

Ce projet est financé par la fondation allemende Kinder Not Hilfe(KNH) et le Ministère Allemand de la Coopération Economique et du Développement(BMZ) à hauteur d’une somme de 1.046.352€ pour une période de 4 ans (2014-2019). Le projet contribuera à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à l’utilisation durable des ressources naturelles dans les deux communes Shombo et Buhiga de la province Karusi». Au total, 3500ménages des producteurs agricoles seront appuyés par le projet. Vous saurez que ce projet vise trois principaux résultats à savoir,() la multiplication des semences de qualité des quatre cultures de base soutenues par le projet(mais, haricot, banane et manioc)sur une superficie d’environ 70ha par 20 groupements de producteurs( c'est-à-dire 400 producteurs) ; (וֹוֹ) l’augmentation de la production et des revenus de 3500 ménages ruraux vulnérables ; et (iii) 3820  femmes et au moins 10500 enfants qui jouissent d’un meilleur accès à une nourriture plus variée et nutritive, et maîtrisent sa meilleure utilisation.

 Signalons que ces cérémonies ont vu la participation de toutes les parties prenantes ;que ce soit du côté du gouvernement, que ce soit des organisations de la société civile œuvrant dans la province de Karusi ainsi que les membres des organisations des producteurs(OPs en sigle), des communes de Buhiga et Shombo de la province de Karusi.

Ce projet vient à point nommé pour résoudre le problème de l’insécurité alimentaire et celui d’accessibilité aux semences de qualité certifiés dans la province de Karusi, tel que l’a stipulé le Représentant du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage dans son discours d’ouverture, et comme en témoignent également les résultats issus de l’étude de base de ce projet.

Rappelons que la mise en œuvre de ce projet privilégie l’approche Plan Intégré de Paysan(PIP), laquelle permet au paysan, une bonne gestion et une planification à long terme de sa terre.

Lancement officiel du Programme Amashiga : 17/03/2015

 

Mardi 17 mars 2015

LANCEMENT OFFICIEL DU PROGRAMME AMASHIGA A L’HOTEL ROYAL PALACE :

Le programme Amashiga, financé par l’USAID, regroupe un consortium de 6 ONGs internationales et nationales (CRS (Catholic Relief Services), IMC (International Medical Corps), PAM (Programme Alimentaire Mondial), ODEDIM (Organisation de Développement du Diocèse de Muyinga), Biodiversity et RBU 2000 +) dirigé par CRS.

Le programme Amashiga, d’une durée de 5 ans (2015-2020) cible la province de Muyinga (Nord-Est du Burundi) et les régions limitrophes. Il vise 3 objectif : réduire la malnutrition chronique chez les enfants de moins de 5 ans ; améliorer le bien-être économique inclusif des ménages, et renforcer la société civile et les structures communales du Gouvernement dans la mise en œuvre des stratégies nationales efficaces et équitables de sécurité alimentaire et de nutrition.

RBU 2000 + interviendra dans la mise en œuvre des activités liées à l’amélioration du bien-être économique inclusif des ménages principalement par :

  •  l’amélioration durable de la production de cultures nutritives et de base pour la consommation et la vente, à travers la création d’Organisations de Producteurs Agricoles (OPAs), le renforcement des services agricoles aux OPAs, l’adoption d’une Gestion Intégrée de la Fertilité des Sols, l’amélioration de l’accès aux intrants agricoles en particulier des femmes et le renforcement des capacités sur les techniques de réduction des pertes pré et post-récoltes;
  •  l’adoption d’un système d’élevage intégré de bétail/volaille, à travers la mise en place de chaînes de solidarité, l’appui au démarrage de boutiques de produits vétérinaires, l’amélioration des services vétérinaires, la production de fourrage (graminées) et d’arbres anti-érosifs participant également à réduire l’érosion des bassins versants, et la promotion de moyens de subsistance non agricoles liés à l’élevage (collecte, transport et vente de fourrage, etc.) auprès des jeunes marginalisés et des paysans sans terres tels que les Batwa.
  •  l’augmentation des revenus des ménages, à travers l’amélioration de l’accès des ménages, groupements et micro-entrepreneurs (en particulier des femmes et des jeunes) aux services et produits financiers, la formation professionnelle, l’entrepreneuriat, l’incubation intensive d’entreprises et les opportunités d’emploi à court terme.

Le saviez-vous ? : en kirundi, le mot  "amashiga"  désigne les 3 pierres sur lesquelles repose la marmite au-dessus du feu, utilisées à l’intérieur du pays pour cuisiner . Ces 3 pierres sont donc indispensables à la préparation d’un bon repas, comme l’atteinte des 3 objectifs du programme Amashiga le sera pour son succès !

Copyright © 2015. Réseau Burundi 2000 Plus Rights Reserved.


Adresse: Avenue Mwaro n°13, Quartier INSS, Bujumbura Mairie, BURUNDI

 Tél : 22 21 98 13 / Email : info@rbu2000plus.org