^Back To Top

Publications

Quatre hangars communautaires pour une bonne gestion post récolte à Karusi.

 

En date du 21 au 22 mars 2019, en présence des administratifs au niveau provincial, communal et collinaire, la population de Karusi a participé aux cérémonies de la réception provisoire de 4 hangars construits  par le RBU2000+ sur les collines de Gahashi & Ruhata de la commune Gitaramuka et Gasera & Mutara de la commune Mutumba dans la province de Karusi. Ces hangars ont été construits dans le cadre du projet SEWOH « Assurer les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire à karusi, 2681/kindernothilfe : 68803» mis en œuvre par le RBU2000+ dans les dites communes de la province de Karusi grâce au financement du gouvernement allemand et la fondation allemande Kindernothilfe de 2017 à 2022.

Sur toutes ces collines, la population avait répondu massivement aux cérémonies de remise des clés des hangars et a  exprimé ses sentiments de joie et de gratitude à travers des chants et des danses traditionnelles. Dans leurs chants, la population adressait un message de remerciement au RBU2000+ pour les belles infrastructures qu’il a mises à sa disposition ainsi qu’à l’encadrement qu’il ne cesse de lui offrir dans le cadre des activités agricoles.

Lors de ces cérémonies, l’administration n’a pas manqué à exprimer son sentiment de satisfaction à travers leurs discours d’encouragement : « Nous apprécions les réalisations sur terrain de RBU2000+. Que le RBU2000+ nous dise ce que peut être la contribution de l’administration pour que les résultats continuent à   se manifester. Nous sommes prêts à agir. » A promis le Conseiller Economique du gouverneur de Karusi lors de la réception provisoire des hangars.

 La valeur ajoutée de ces infrastructures

Comme l’ont souligné les administratifs dans leurs discours, ces infrastructures viennent résoudre bon nombre d’obstacles auxquels font face les producteurs dans leur quotidien du secteur agricole. En effet, ces hangars serviront  au stockage des récoltes pour les bénéficiaires du projet mais aussi des populations environnantes. Elles permettront de mettre fin aux vols à domicile et au gaspillage de récoltes. Les cas de pourriture dus à de mauvaises conditions de stockage et autres formes de pertes post récoltes seront réduits.

 Aussi,  la commercialisation de la production sera facile et à bon marché. Les producteurs pourront stocker leur récolte pour la vendre pendant la période de soudure quand les prix auront montés. Les producteurs bénéficieront également des ventes groupées que le projet pourra organiser dans le but de faciliter leur accès au bon marché. Avec l’appui de RBU2000+, l’accès des producteurs au crédit sera également facile grâce au  stock du hangar qui constitue une garantie auprès des IMFs œuvrant dans leur milieu.

L’aperçu des hangars

Le hangar construit est  muni d’une aire de séchage pour permettre aux utilisateurs de sécher continuellement leur récolte stockée.(Photo à droite: hangar avec aire de séchage) L’infrastructure dispose également d’une latrine pour garantir la propreté des lieux.  Un réservoir d’eau de 5000 litres est connecté au toit du hangar pour recueillir les eaux de pluie qui servent à l’hygiène des utilisateurs

 

 

 

Le hangar est aussi composé d’une salle bien aérée et équipée de palettes quitte à offrir un endroit adapté à un stockage sain. D’autres matériels comme les balances, les bancs, les produits de conservation, …sont disponibles au hangar.(Photo à droite: l'intérieur du hangar équipé)

 

 

 

Il est également muni d’un petit bureau équipé de chaise, de table, d’étagère et du matériel de bureau destiné à la gestion du hangar. Le projet a également mis à la disposition des utilisateurs de hangars un kit de protection pour les parties sensibles comme le nez, les yeux, la bouche, la tête et les oreilles lors de la manipulation des produits phyto et de conservation des récoltes.(Photo à droite: démonstration de l'utilisation du KIT de protection dans le bureau du hangar)

La gestion des hangars

Pour que les hangars soient bien gérés, le RBU2000+  travaille en collaboration avec les comités collinaires de gestion des hangars. Chaque hangar dispose de son propre comité de gestion.(voir photo à droite: le Conseiller du gouverneur remet les clés du hangar au président du comité de gestion du hangar Gahashi) Celui-ci est composé de 13 membres ayant des fonctions différentes et répartis dans le comité d’assemblé général, le comité exécutif et  le comité de surveillance. Les membres sont élus en assemblés collinaires et sont engagés à veiller à la bonne gestion des hangars reçus. A travers ledit projet, le RBU2000+ a déjà tenu des séances de renforcement des capacités à ces comités de gestion sur les thématiques liées notamment à la gestion organisationnelle et financière, le bon remplissage des outils de gestion de hangars et les techniques de traitement et de conservation post récolte. Le RBU2000+ continuera à les accompagner tout au long du cycle du projet quitte à ce que ces comités soient suffisamment outillés et capables de bien gérer les hangars communautaires de manière autonome  même quand le projet aura clôturé.

Célébration de la journée internationale du travail au sein de RBU2000+

  

Le premier jour du mois de mai 2018, le Réseau Burundi 2000Plus (RBU2000+ en sigle) s’est joint à la communauté des provinces de sa zone d’action dans les cérémonies de la célébration de la journée internationale du travail. Dans les provinces de Karusi, Muyinga et Kirundo, les membres du staff de RBU2000+ ont participé au défilé officiel marquant le début des cérémonies de la journée organisé au chef lieu de ces provinces.  

Dans la province de karusi, banderole à la main et tous vêtus d’une tenue de marque de l’organisation, le staff de RBU2000+, en compagnie des bénéficiaires de ses projets, ont répondu massivement à ce défilé. Parmi ces bénéficiaires, il y avait les membres des groupements multiplicateurs de semences(GMs), les paysans innovateurs(PIs) encadrés à travers l’approche Plan intégré paysan (approche PIP Mboniyongana), les petits producteurs(PPs), etc.

En présence du gouverneur de la province de karusi et du Ministre de l’Education, de la formation technique et professionnelle, le RBU2000+ a procédé à  l’octroie des primes aux paysans innovateurs(PIs) qui ont su mettre en œuvre convenablement l’approche PIP Mboniyongana. Deux premiers PIs par commune de la zone d’action ont été primés (voir photo ci dessous). 

 

Vous saurez que le processus d’évaluation et de sélection  va continuer pour primer 5 premiers PIs par commune.

PARTENARIAT FAO/RESEAU BURUNDI 2000 PLUS : TEMOIGNAGES DES BENEFICIAIRES.

Le RBU2000+ exécute depuis juillet 2016, le projet d’appui à l’amélioration des capacités de résilience des populations vulnérables les plus affectées par les effets de la crise multifactorielle au Burundi (PRO ACT en sigle) financé par l’Union Européenne à travers la FAO. Ce projet vise à appuyer les ménages des producteurs vulnérables à travers la reprise des activités agricoles, l’organisation des foires agricoles, l’initiation des jardins de case, la distribution des semences produites au niveau des organisations des producteurs (OPs) et des animaux d’élevage, la surveillance nutritionnelle au niveau communautaire, l’intégration sociale et la génération des revenus temporaires en HIMO

En date du 6 décembre 2017, ce projet a vu la visite du Représentant résident de la FAO. Son objectif était de s’enquérir de la situation des réalisations sur le terrain.  En effet ce projet commence à produire d’impact dans sa localité d’implantation. Ci-dessous les témoignages :


Le Représentant résident de la FAO précise : « Mon souhait est qu’un tel type de projet soit étendu dans toutes les provinces du pays avec une durée de 5ans à 7ans et non de deux ans dans le but d’aboutir à un bon encadrement, suivi et pérennisation des acquits.»Le conseiller économique du gouverneur  déclare : « Nous nous réjouissons des activités d’appui octroyées par le Réseau Burundi 2000 Plus en partenariat avec la FA0 dans le cadre des projets Pro act1 et 2 sur les 20 collines de la Commune Buhiga. Mon souhait est que le projet soit étendu sur toutes les collines».

Le Représentant résident de la FAO précise : « Mon souhait est qu’un tel type de projet soit étendu dans toutes les provinces du pays avec une durée de 5ans à 7ans et non de deux ans dans le but d’aboutir à un bon encadrement, suivi et pérennisation des acquits.»

Madame Libérate Ndihokumbwayo, veuve de la colline Muhweza :« La sensibilisation des animateurs sur l’installation des jardins de case et sur le rôle des légumes dans l’alimentation m’a permis d’accéder aux aliments et d’améliorer l’alimentation de mes enfants encore très jeunes. Aussi, les chèvres reçu du projet ont été la source de la fumure organique pour l’augmentation de la production agricole ».

 

Madame HAKIZIMANA Susanne, membre VSLA Kanura de la colline Muhweza témoigne :« La seule source de revenu pour moi était la vente de la main d’œuvre. Mais, avec l’introduction des systèmes d’épargne et de crédit dans cette localité par le projet, j’ai pu acheter des parts à partir des reliquats tiré journalièrement de la vente de la main d’œuvre. Cela m’a permis d’avoir des crédits. Avec ces crédits, j’ai acheté un porc lequel arrive actuellement à huit naissances. En plus, j’ai pu acheter un champ de 60mx60m abritant pour le moment les cultures de maïs et de haricot : vive les systèmes d’épargne et crédit et  je resterai dans le groupe».« La sensibilisation des animateurs sur l’installation des jardins de case et sur le rôle des légumes dans l’alimentation m’a permis d’accéder aux aliments et d’améliorer l’alimentation de mes enfants encore très jeunes. Aussi, les chèvres reçu du projet ont été la source de la fumure organique pour l’augmentation de la production agricole ».

Copyright © 2015. Réseau Burundi 2000 Plus Rights Reserved.


Adresse: Avenue Mwaro n°13, Quartier INSS, Bujumbura Mairie, BURUNDI

 Tél : 22 21 98 13 / Email : info@rbu2000plus.org