Adresse:
Avenue Mwaro n°13, Quartier INSS
Appelez nous au
+257 22219813
Envoyez-nous un courrier
info@rbu2000plus.org

Avis d'appel d'offre pour le recrutement de consultants

Le Réseau Burundi 2000Plus (RBU2000+, en sigle), désire recruter une équipe de deux consultants de profils complémentaires dont l’un spécialiste en sécurité alimentaire et nutrition et un autre en développement rural pour un travail d’évaluation finale d’un projet qu’il met en œuvre depuis 2018 dans la province de Karusi : « projet de Sécurité alimentaire dans le commune GIHOGAZI BMZ/BENGO:P3583/KNH : 68804 , SEWOH »

Le termes de références peuvent être consultés sur le site web Internet de l’organisation à l’adresse : www.rbu2000plus.org à partir du 3 Août 2022. Cliquez ici

Ils sont également affichés à tous les bureaux de RBU2000+. Ces TDRs peuvent aussi être envoyés par mail au candidat intéressé sur demande.

Les personnes intéressées par cette appel d’offre sont invitées à soumettre leurs dossiers d’offres techniques  de manière électronique à l’adresse mail de l’organisation  ci-après : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it..

Les offres financières seront demandées uniquement aux candidats retenus après la présélection compte tenu des offres techniques.

La date limite de soumission des dossiers est fixé au 31 août 2022 à 17h 00, heures locales. Tous les dossiers soumis après l’heure fixée ne seront pas considérés.

NB : Veuillez également retrouver cette publication dans le journal le RENOUVEAU en date du 8 et 10 Août 2022 et sur les médias radiodiffusés (RTNB et Isanganiro : matin et midi) en date du 5 au 7 août 2022.

Appui aux ménages victimes des intempéries dues au changement climatique à Bugenyuzi.

Avec l’appui de RBU2000+, en date du 17 février 2022, 971 ménages habitant de ses deux collines d’intervention, la colline CUBA (sous colline NTATEMWA) et la colline KIRANDA (sous colline RUSYANANE et NYARUGATI) en commune Bugenyuzi de la province KARUSI ont été assistés à travers une distribution des vivres composés par 26 250 Kg de haricots, 52 500 Kg de maïs, 4 100 Kg d’huile de palme et 971 Kg de farine complète pour la bouillie. Cette distribution s’inscrit dans le cadre d’un projet d’aide d’urgence de 3 mois avec l’appui financier de KNH à la suite à des intempéries sous forme de grêle mêlée à de vents violents qui ont détruit tout ce qui est du couvert végétale (les cultures vivrières, les champs de maïs, de manioc, les bananiers, les cultures maraichères, et même les cultures commerciales comme le café) sur ces collines, rendant ainsi plus vulnérables les ménages dont les activités agricoles représentent leur principale source de revenus. En plus de 875 ménages en même temps victimes et bénéficiaires de ses projets, le RBU2000+, en collaboration avec l’administration a jugé bon d’appuyer tous les ménages victimes des intempéries sur ces collines.   

A tour de rôle, le RBU2000+ et les autorités administratives locales ont partagé leur message d’encouragement et des conseils aux bénéficiaires de la distribution. Dans son discours, Madame le Gouverneur de la province de Karusi a lancé un message d’apaisement aux ménages touchés par les intempéries en leur demandant de profiter et de gérer utilement ces vivres pour renforcer leur ration alimentaire afin de se concentrer à leurs activités quotidiennes, veillant au respect de l’actuel cycle saisonnier comme une des stratégies d’adaptation au changement climatique.  Le RBU2000+ a interpellé aux mères de familles de se servir de la farine de bouillie et d’autres denrées alimentaires reçues, de constituer une combinaison équilibrée pour prévenir la malnutrition des enfants surtout en cette période de soudure.  

En vue de garantir la transparence et éviter les cas de fraudes, le staff de RBU2000+, vêtu en tenue de visibilité, a procédé à une séance de vérification des listes de distribution en comparaison aux coordonnées identitaires des personnes présentes. Avant que le bénéficiaire n’appose sa signature sur les listes de distribution, le staff de RBU2000+ informait à chaque bénéficiaire les quantités et les types de vivres à recevoir comme paquet d’appui. En effet, chaque ménage recevait 54 Kg de maïs, 26 kg de haricot, 4kg d’huile de palme et 1 kg de farine de bouillie. 

Les ménages appuyés n’ont pas caché leur joie qui se lisait sur leurs visages couverts de sourires en soulevant les sacs de vivres reçus. Parmi les ménages assistés, certains non bénéficiaires des projets de RBU2000+ n’espéraient même pas obtenir une récolte équivalent à ce don. Dans leurs propos, ils bénissaient tous le RBU2000+ et ses donateurs pour leur geste qu’ils ont comparé à l’acte du bon samaritain.     

A la fin de la distribution, ils sont rentrés tous heureux, parents et enfants, portant sur leurs têtes et d’autres sur leurs vélos des sacs de céréales et de petits bidons remplis d’huile de palme.   

Témoignages : 

Mon nom est Modeste NDAYISABA, j’ai 35 ans, mariée et mère de 7 enfants. J’habite sur la colline CUBA, sous colline NTATEMWA. En novembre 2021, mes exploitations ont été endommagés par les aléas climatiques. J’ai tout perdu. Je ne savais plus à quel saint se vouer. Sur les champs détruits, je pouvais y récolter jusqu’à 1 tonne de maïs et 300 kg d’aubergine et d’autres cultures vivrières. Je n’avais jamais eu de problème à nourrir mes enfants, jusqu’à ce que cette catastrophe se produisit. C’est dans ce désarrois que le RBU2000+ est venu visiter nos exploitations pour constater les dégâts. Il m’a promis qu’il verra comment nous soutenir. Je remercie vivement le RBU2000+ pour ce paquet. Je vais transformer ce maïs en farine pour la préparation de la pâte de maïs et avec le haricot, je pourrais        nourrir ma famille nombreuse.   

Je réponds au nom de Vestine NININAHAZWE. J’ai 33 ans, mariée et mère de 4 enfants dont un bébé d’une semaine. Je suis l’une des victimes des intempéries qui se sont abattues sur la colline CUBA. J’ai perdu tout mon investissement. J’avais les champs de maïs, de patate douce et des jardins de case. J’espérais récolter 1 tonne et demie de maïs, à 700 FBU le Kg vous pouvez comprendre que j’avais l’assurance de nourrir ma famille et de disposer d’un stock au hangar communautaire. Je remercie le RBU2000+ d’avoir pris à cœur nos difficultés et de nous être venu en aide.

Contribution de RBU2000+ pour un impact communautaire durable dans sa zone d’action.

« L’impact est réel sur terrain. On trouve partout dans différents ménages des exploitations bien aménagés suivant les techniques culturales améliorées. Des signes qui ne mentent pas témoignent d’une amélioration du niveau de vie des ménages. Ils pratiquent de l’élevage et ont développé d’autres AGRs. Les gens sont propres et bien portants. Je suis aussi satisfaite de l’état de sérénité qui règne dans les ménages, on ne reçoit plus de conflits conjugaux au tribunal communal. » A témoigné Madame l’administrateur de Gitaramuka lors des cérémonies de clôture du projet nommé « Assurer les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire à Karusi, 2681/Kindernothilfe :68803 ». Ces cérémonies ont été organisées par le RBU2000+ en date du 15 au 16 février 2022 à KARUSI aux chefs-lieux des communes GITARAMUKA et MUTUMBA. Ce projet est mis en œuvre par le RBU2000+ dans ces deux communes depuis novembre 2017 grâce au financement de BMZ à travers KNH. Lors de ces cérémonies de clôture, d’autres partenaires et même les bénéficiaires directs du projet ont tous témoigné de leur grande satisfaction des effets positifs du projet.  En effet, l’approche PIP, à travers son système de formation de paysan au paysan, a suscité l’intérêt et le changement de mentalité des agriculteurs et les a amenés à travailler en fonction des ressources à leur portée dans une perspective réaliste à long terme.  

L’adoption des pratiques agricoles améliorés apprises par les producteurs a occasionné une amélioration significative des rendements agricoles dans leurs ménages. Le Directeur du bureau provincial de l’agriculture et de l’élevage n’a pas manqué à féliciter les agriculteurs pour leur engagement à développer leur secteur et à faire de leur province une référence nationale pour la production du maïs.  

« La commune GITARAMUKA occupe la première place au niveau national dans la production du maïs avec 800 tonnes au moment où dans d’autres communes ils ont 500 tonnes. Avec ces résultats, la province de Karusi vient en 2ème position au niveau national. Je félicite le RBU2000+ pour son encadrement et ses appuis pour l’amélioration de la production agricole. J’ai été ému de voir que même les non bénéficiaires du projet ont adopté les bonnes pratiques agricoles dans leurs champs. C’est un signe de durabilité. » a déclaré le directeur du BPEAE à Karusi. (voir photo à droite) 

Au niveau communautaire, les actions de lutte contre les violences basées sur le genre au sein des couples et contre des abus faits aux enfants au sein des ménages présentent aussi des effets positifs importants. L’action de RBU2000+ à travers les agents de changement a fait adhérer les couples en conflits au changement de comportement. Les enfants de la zone d’action du projet ont été protégés et rétablis dans leurs droits. La disponibilité des aliments dans les ménages et l’encadrement sur la meilleure gestion poste récolte et les bonnes pratiques culinaires, d’hygiène et assainissement ont contribué à la lutte contre la malnutrition au sein des ménages avec un accent particulier sur les femmes enceintes et allaitantes ainsi que des nourrissons. 

 

« Je suis totalement satisfait de la réduction sensible du taux de malnutrition à Karusi et reconnais la contribution importante de RBU2000+ à travers ses projets. Depuis deux ans, il n’y a plus de FARN ouverts ». A témoigné le Directeur du bureau provincial de la santé à Karusi.

A la fin des cérémonies un plan d’action de pérennisation des acquits a été adopté par le RBU2000+ ensemble avec tous les partenaires dont les responsables des services techniques décentralisés au niveau provincial, communal et collinaire.

 

QUELQUES TEMOIGNAGES DES BENEFICIAIRES DU PROJET

Mon nom est Sébatien NTAHOMVUKIYE. J’habite sur la colline Nyaruhinda de la commune Gitaramuka dans la province de Karusi. J’ai 58 ans, marié et père de 8 enfants. J’ai 8 petits enfants. J’ai bénéficié des appuis de RBU2000+ à travers le projet SEWOH. J’ai reçu un encadrement sur les itinéraires techniques agricoles à travers l’approche PIP qui m’ont permis de changer ma vision et ma situation. Quand j’ai commencé à adopter les techniques apprises, les semences utilisées ont sensiblement diminué et la production agricole a augmenté. Là où j‘utilisais 56Kg de semences de haricot actuellement je n’utilise que 15 Kg seulement. Pour les récoltes, avant l’appui du projet, je recevais une production de 150Kg de haricot mais maintenant j’y récolte 400Kg. Pour le maïs, je suis passé de 100Kg à 700Kg de récolte. Le projet nous a aussi encadré sur les activités d’épargne et crédit. En juillet 2021, lors du partage de fin de cycle au sein de notre groupement AVEC, j’ai reçu 80 000FBU et j’ai acheté une chèvre et celle-ci a déjà donné un chevron. Au total, j’ai 5 chèvres dont 2 reçues du projet. Je n’ai plus de difficultés pour avoir de la fumure organique. A la saison B2021, j’ai vendu 123 kg de haricot à 1350F le Kg. J’ai gagné 166 050 FBU.  Ajouté de mes petites économies, j’ai acheté une parcelle de 16m sur 74 m à 800 000FBU et une plaque solaire à 150 000FBU. J’ai aussi amélioré mon habitat.

Mon nom est Félix BUCINDIKA, j’ai 43 ans, marié et père de 6 enfants. J’habite sur la colline Nyaruhinda et j’ai été encadré par le projet SEWOH de RBU2000+. A travers l’approche PIP j’ai appris à innover ma manière d’exploiter mes champs. Sur mon champ d’environ une demie Ha, j’ai semé 10 Kg de maïs et j’ai récolté 1200Kg. En février 2021, j’ai vendu 1 tonne à 680FBU le Kg. J’ai eu 680000FBU. J’ai contracté un crédit de 200 000FBU au sein de l’AVEC et ce qui m’a permis d’acheter une vache à 850 000FBU. Avec la culture du haricot, j’ai eu une récolte de 400kg desquels j’ai vendu 200kg. J’ai eu 180 000FBU. Lors du partage à la fin du cycle de notre AVEC, j’ai eu une somme de 130000FBU. De cet argent, j’ai acheté des tôles à 92 000FBU et une plaque solaire d’une valeur de 120 000FBU. Dans ma vision PIP, j’avais un projet de construire une maison en étage. Et voilà qu’en août 2021, j’ai commencé sa construction. D’ici quelque mois, ma femme et moi allons-nous installer dans la partie en étage et les enfants resteront dans l’ancienne maison. 

 

Mon nom est Bibiane NSENGIMANA, j’ai 48 ans mariée et mère de 7 enfants dont un qui est déjà marié. J’ai 2 petits enfants. J’habite sur la colline NYARUHINDA, sous colline KIBANDA. Je suis membre de l’AVEC nommé DUFASHANYE encadré par le RBU2000+ à travers le projet SEWOH. Avant le projet, j’avais un petit capital de 50 000FBU, je commercialisais la bière locale de jus de banane à raison de 2 bidons par semaine. Avec le projet, mon capital a augmenté de 50 000FBU à 150 000FBU grâce aux petits crédits contractés au sein de l’AVEC. Je peux vendre jusqu’à 5 bidons de bière de banane de première qualité à 24 000FBU par bidon en deux semaines. Avec ce petit commerce, j’ai un revenu de 360 000FBU par mois. Avec cet argent, j’ai acheté en 2021 un porc qui m’a déjà donné 5 porcins. J’en ai vendu 3 à raison de 30 000FBU par tête. A côté de ce petit commerce de bière de banane, je pratique de l’agriculture. J’applique les techniques culturales améliorées que j’ai appris au sein du projet dans le cadre de la formation des paysans innovateurs sur l’approche PIP. Avant le projet, sur mon champ d’une demie Ha, j’ai semé 50kg de haricot par le semi en vrac et j’ai récolté 200Kg. Quand j’ai appliqué les bonnes pratiques culturales apprises, sur la même superficie, j’ai utilisé 35 Kg de semence et j’ai eu 2 tonnes de récolte. J’ai gagné à la fois en terme de semences et ma production a augmenté.   De mes sources de revenus, je parviens à couvrir les besoins primaires du ménage et payer la scolarité de mes enfants dont deux fréquentent l’université moyennant un montant de 500 000FBU par an et par étudiant.

Célébration de la journée internationale des droits des femmes au RBU2000+

En date du 18 mars 2022, le RBU2000+ a célébré la journée internationale des droits des femmes. 82 membres du staff en compagnie de leur Coordonnateur National ont participé à ces cérémonies qui ont eu lieu à NGOZI à l’Hôtel les Plateaux. Le staff masculin était vêtu de t-shirt de visibilité de l’organisation et le staff féminin vêtu de pagnes du 8 mars.

Les cérémonies ont été ouvert par une séance de sport collectif entre collègues. Ils ont commencé par une marche vers Vyegwa et ont continué dans une gym tonique dans la salle de sport à ce même Hôtel.  Cette séance a été suivi par le partage d’un petit déjeuné entre collègues.

A cette occasion, le RBU2000+ a tenu un mini-atelier de partage et d’échanges sur quelques politiques d’orientation de l’organisation. Les présentations ont été faites en plénière et portaient sur l’historique de l’organisation, le Manuel de gestion des Ressources humaines et le code de conduite du personnel et enfin sur la stratégie genre. Ces présentations ont été très communicatives et suscitaient une prise de conscience.

Le Coordonnateur National, dans sa présentation a donné une vue globale de l’organisation depuis sa création jusqu’au stade où elle se trouve. Il a précisé qu’il a rejoint l’organisation en 1992 lorsque celle-ci n’était encore qu’un programme du PNUD avant qu’elle ne soit agrée en une ONG locale autonome en 2002. Actuellement le RBU2000+ a une portée nationale avec des bureaux d’antenne provinciaux équipés avec un staff expérimenté et engagé. Ses domaines d’intervention ont été élargie au fur des années et présentent d’importantes réalisations sur terrain. Cet atelier a aussi permis au personnel de RBU2000+ à tous se rencontrer et à se connaitre les uns des autres.      

De plus, il a été une occasion propice de faire un bilan sur la situation des femmes au RBU2000+. Les avancés mais aussi des défis ont été discutées au cours de la présentation en plénière faite par la chargée du Volet Genre au RBU2000+. A la fin du mini atelier, il a été demandé aux participants de faire une proposition des stratégies d’amélioration et de réponses en rapport avec les défis identifiés. Ces stratégies seront partagées à tout le personnel et à la coordination nationale de RBU2000+ pour action.  

Après la séance de présentation en salle, les cérémonies proprement dites ont eu lieu où tout le staff de RBU2000+, ensemble avec leur Coordonnateur National se sont réunis pour le partage d’un verre en l’honneur de la journée internationale des droits des femmes au RBU2000+. Il y a eu échanges des discours des uns et des autres. La coordination nationale de RBU2000+ a manifesté sa volonté à promouvoir la prise en compte de la dimension genre à tous les niveaux. En guise de reconnaissance du bon leadership, le staff de RBU2000+ a donné comme cadeau, une coupe à leur Coordonnateur National.

Les cérémonies se sont déroulées dans une ambiance de fraternisation et de joie où les filles et femmes staff de RBU2000+, accompagnées de leurs confrères ont exhibé des danses traditionnelles et modernes en l’honneur des droits des femmes. 

Les cultures maraîchères comme source de stabilité nutritionnelle et financière dans les ménages des petits producteurs à Karusi

Le RBU2000+ se préoccupe de l’amélioration de l’état nutritionnel dans les ménages des bénéficiaires de ses interventions. A Karusi, dans le cadre de son projet

La jeunesse en formation action pour la protection de l’environnement à Ngozi.

En date du 14 juillet 2020, WeltHungerHilfe (WHH) en compagnie de ses partenaires de mise en œuvre dont le Réseau Burundi 2000 Plus (RBU 2000+)

Image

About Us

Transland is the world’s driving worldwide coordinations supplier — we uphold industry and exchange the worldwide trade of merchandise through land transport.

Contact Info

Rock St 12, Newyork City, USA
(000) 000-000-0000
info@modinatheme.com
Week Days: 09.00 to 18.00
Sunday: Closed